Recommandations IFBAN, OMS, UNICEF

LES AVANTAGES DU LAIT MATERNEL

Lait frais – ne tourne jamais.

Anticorps – l’immunité maximale contre les maladies.

Idéal car ajusté aux besoins selon l’âge du bébé

Température toujours adéquate et stable

Meilleur marché que tout lait de vache

Amour mère enfant renforcé

Très facile à digérer

Economique – pas de gaspillage

Réduit l’incidence d’allergies

Nutrition optimale

Elimine les risques de préparation inadéquate

Limite considérablement l’incidence de diarrhée


Bienfait1

CE QUE DIT L’UNICEF




Protéger, promouvoir et favoriser une alimentation optimale des nourrissons et des jeunes enfants.
L’objectif est de créer à l’échelle mondiale un environnement permettant aux femmes d’entretenir un contact par le toucher avec leurs enfants et d’allaiter dès la naissance , de nourrir leur enfant exclusivement au sein pendant les 6 premiers mois et de continuer à allaiter pendant 2 ans ou plus tout en fournissant une alimentation complémentaire adaptée à l’âge et à la situation.
Il s’agit là de la meilleure alimentation possible du nourrisson et du jeune enfant, du meilleur départ dans la vie.
Cette alimentation devrait améliorer l’état nutritionnel, la croissance et le développement, la santé et donc la survie du nourrisson et des enfants en bas âge. Elle est étroitement liée à la nutrition maternelle dont dépend le bien-être de la femme.„

OMS (Organisation Mondiale de la Santé) . IFBAN (Réseau international des groupes d’action pour l’alimentation infantile)

LES DIX CONDITIONS POUR LE SUCCÈS DE L’ALLAITEMENT (OMS/UNICEF)

  1.  Adopter une politique d’allaitement maternel formulée par écrit, et systématiquement portée à la connaissance de tous les membres de l’équipe soignante.
  2.  Donner à tous les membres de l’équipe soignante les compétences nécessaires pour mettre en oeuvre ce règlement.
  3.  Informer toutes les femmes enceintes des avantages de l’allaitement et de sa pratique.
  4.  Aider les mères à mettre leur enfant au sein dans l’heure qui suit la naissance.
  5.  Indiquer aux mères comment démarrer l’allaitement et comment entretenir leur lactation, même si elles sont séparées de leur bébé.
  6.  Ne donner au nourrisson allaité aucun aliment ou boisson autre que le lait maternel, sauf indication médicale.
  7.  Laisser l’enfant avec sa mère 24 heures sur 24.
  8.  Encourager l’allaitement à la demande.
  9.  Ne donner aux enfants allaités aucune tétine ni sucette.
  10.  Encourager la constitution d’associations de soutien à l’allaitement, et en donner les coordonnées aux mères dès leur sortie de maternité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

e0df5dd8c6d2d1174807ff94350ed81eTTTT