Retour à la maison et vie de famille

Après quelques jours passés à la maternité entourés de sage-femmes, puéricultrices, pédiatres… on est heureux de présenter sa nouvelle demeure à bébé. Rapidement, seul avec un nouveaux né, on se pose plein de questions (ou pas). Comment m’a-t-on dit de faire ceci ou cela ? Est-ce que ce type de pleurs est normal ? La première des réponses est : FAITES-VOUS CONFIANCE ! Évidement si les doutes subsistent, contactez le personnel médical.

Quelques conseils pratiques pour un retour à la maison en douceur :

Pour que bébé soit serein, il faut tout d’abord que la maman soit sereine et reposée.

  1. Économisez-vous sur la marche
  2. Si vous pouvez marcher dès l’arrêt des saignements post-accouchement, on évite la balade en forêt ou les courses à J-7.

  3. Économisez-vous sur la cuisine
  4. Pendant la grossesse, on essaye de préparer des petits plats que l’on congèle et que l’on a plus qu’à faire réchauffer quand bébé est là. Si vous n’avez pas pu anticiper, c’est une idée de cadeau de naissance plutôt qu’un 10ème doudou !

  5. Économisez-vous sur le ménage
  6. Bébé n’a que faire d’une maison qui brille du sol au plafond, par contre il a besoin de sa maman en pleine forme. Restreignez-vous au strict minimum pour vous sentir bien chez vous et relativisez car dans quelques semaines/mois vous retrouverez un rythme plus normal.

  7. Déléguez
  8. Le papa prend ici toute son importance. Si l’allaitement est une histoire de femme, le soutien du père est essentiel. Il pourra également prendre le relais sur les soins apportés au bébé. Des instants câlins ou jeux avec le papa leur permettront de tisser des liens et permettront à la maman de s’accorder un moment pour elle.

  9. Pensez pratique
  10. Gardez bébé avec vous dans votre chambre dans un berceau, une nacelle, un petit lit collé au votre ou même dans votre lit si vous optez pour le co-dodo. Les nuits de bébé et donc les vôtres seront ponctuées de réveils nocturnes pour les tétées. Toute économie d’énergie (d’autant plus la nuit) est non négligeable.

Comment chacun trouve sa place ?

Du point de vue des papas :


Certains papas pourraient se demander où est leur place quand la maman allaite ?
Il y a pleins de moments à partager avec son bébé. Même si c’est vrai que le premier mois, bébé dort beaucoup, vous serez surpris de voir à quel point il s’éveille vite au monde qui l’entoure.
Le bain est un moyen de communiquer, tout comme le change ou la promenade. Parlez-lui, bercez-le. Il y a tant de moments à partager avec lui. Profitez des moments où il est en éveil pour le prendre contre vous. Bébé réagit à votre odeur, il se tortille, il communique avec vous. Plus tard, proposez-lui des activités d’éveil. Tout cela vous permettra d’établir une vraie relation d’amour et de partage avec votre bébé. Plus vous passerez de temps avec lui, plus forte sera votre relation.

Dans sa démarche d’allaitement, la mère a besoin de soutien. Il est important que chacun en comprenne les bienfaits.
Après la naissance, la mère est fatiguée, l’allaitement n’est pas encore en place et il est parfois difficile de faire face à tous ces nouveaux sentiments qui l’envahissent. Le rôle du père est d’être présent, de l’aider dans les tâches de la vie quotidienne mais aussi pour s’occuper de bébé. Elle a besoin d’être épaulée.

Certains ne pourront pas résister à l’envie de donner un biberon de lait maternel à leur bébé. Chers papas, soyez patients, vous donnerez à votre enfant sa première purée ou sa première compote préparée par vos soins…

papa-bebe

Du point de vue des frères et soeurs :


La naissance engendre un grand bouleversement dans la vie de l’aîné. Ce bébé qui accapare toute l’attention de ses parents prend parfois trop de place.
Discutez avec lui, expliquez-lui pourquoi vous avez choisi d’allaiter, adaptez votre discours et votre vocabulaire en fonction de son âge. Les enfants sont capable de comprendre beaucoup de choses si on leur explique. Ça lui permettra de comprendre l’importance de l’allaitement et aussi pourquoi à certains moments, maman n’est pas disponible pour jouer à la poupée ou à cache-cache. C’est à ce moment là que la relation avec le père change, il est plus disponible que la mère.
Le lien qui uni la famille est très fort, tout aussi fort lorsque la mère allaite son bébé. Les aîné participent eux aussi. Les bisous, les câlins, les caresses, bébé en reçoit plein quand il tète. De plus la maman reste disponible pour lire un livre ou pour faire un câlin au plus grand.

À mon retour à la maison, tout était bousculé. Il a fallu s’organiser, apprendre la vie à quatre. J’avais l’habitude de passer beaucoup de temps avec Eva (ma fille aînée), soudain j’étais moins disponible. Je lui ai expliqué que pour l’instant sa petite sœur tétait beaucoup mais que dans peu de temps ça irai mieux.

20120612091433464

Du point de vue des mamans :


La relation mère/enfant est souvent très fusionnelle et laisse parfois peu de place au père. Vous devez accepter qu’il prenne part à la toilette, aux câlins… Laissez-le faire à sa manière. Même s’il ne fait pas comme vous, il est tout aussi capable de s’occuper de bébé. Sa méthode n’est pas mauvaise, elle est simplement différente de la vôtre. Et après tout, peu importe qu’il mette les chaussettes avant le body. Ce qui compte avant tout c’est l’amour qu’il donne à votre enfant.

La relation qui vous uni à votre enfant a commencé il y a 9 mois, in utero. Le papa doit apprendre à connaître son bébé. Et c’est en lui laissant prendre sa place qu’il pourra nouer des liens forts avec lui.

femme-enceinte-noir-blanc-hd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fdf59d42a08aac919a028e2e8bde2b1c33333333333333